Visiter le Vietnam

Quel visa choisir pour un voyage au Vietnam : Visa ou E-visa ?

Rate this post

La baie d’Along, l’architecture Cham, le Mékong, Hanoi, les îles de la lune… Tous ces lieux incontournables ont pour point commun le Vietnam. En effet, visiter cette contrée du sud-est de l’Asie a toujours été une expérience inoubliable pour les visiteurs. Pour y faire un tour, votre passeport et votre visa doivent être au point, surtout si vous comptez rester un bon moment. Parlant de visa, lequel serait adéquat pour un voyage en terre vietnamienne ? Découvrez-le dans cet article.

Les différents visas permettant l’entrée au Vietnam

Beaucoup l’ignorent, mais plusieurs sont les passeports qui permettent de voyager au Vietnam. Tout dépend en réalité de l’État dont vous provenez (et des accords bilatéraux passés entre celui-ci et le pays hôte), de l’objet de votre séjour et de votre titre. Les voici.

Le visa d’affaires ou visa professionnel

Vous êtes un investisseur à la recherche d’un cadre idéal pour les affaires ou un travailleur souhaitant changer d’horizon ? Dans l’un ou l’autre des cas, le visa idéal pour vous dans ce cas est le visa d’affaires, encore appelé visa professionnel. Il est délivré aux citoyens étrangers qui vont au Vietnam pour travailler, mais également aux étudiants, aux stagiaires, etc. Pour se le faire délivrer, il faut obligatoirement avoir un collaborateur sur place, qu’il soit local ou étranger.           

Le visa touristique

Hormis le but, le prix et la durée de validité du visa touristique sont similaires à ceux du visa professionnel. Il faut en effet prévoir au moins 90 euros pour un visa touristique d’un mois à entrée simple et 110 euros minimum pour un visa touristique à entrées multiples d’un mois. Il est tout à fait possible de les renouveler à ordre d’un mois pour un mois, trois mois pour trois mois et six mois pour six mois.

Le visa de visite familiale

Il s’agit d’un visa que seuls les citoyens d’origine vietnamienne peuvent demander. Sa période de validité est de 3 mois. Le dernier séjour du demandeur doit nécessairement avoir eu lieu 3 ans avant la date de la demande de visa.  

Le visa de presse

Spécialistes de reportage et amoureux de la chasse aux informations, ce visa est fait pour vous. Très détaillé et émanant directement du Ministère des Affaires étrangères du Vietnam, le visa de presse est un visa spécial qui vous épargne les mésententes avec les autorités du pays.

Si vous voyagez en équipe, le mieux serait de demander un visa par membre et de communiquer votre agenda complet ainsi que votre matériel entier pour vous préserver des expulsions abusives.  

Voilà ainsi présentée la liste d’une partie des visas qui vous permettront d’entrer au Vietnam. Il ne s’agit cependant pas des plus courants. Ces derniers étant le visa ordinaire et l’E-visa.

Le Visa classique

Le visa classique, encore appelé visa à l’arrivée, est le plus usité pour un voyage au Vietnam. Il faut posséder une lettre d’invitation des services d’immigration pour l’avoir. Vous pouvez l’obtenir (la lettre) chez une agence de voyages en ligne ou sur le site d’une structure spécialisée. Elle vous sera expédiée au bout de 3 jours maximum par mail. Veillez cependant à choisir un site ou une agence fiable.

Le visa classique a deux variantes. On distingue le visa à l’arrivée pour une entrée simple et le visa à l’arrivée pour des entrées multiples. Le premier coûte environ 25 dollars et le second 50 dollars. Il faudra aussi y rajouter les frais de la lettre d’invitation fournis par l’agence de voyages. Le visa ne sera disponible qu’à votre descente de l’aéroport, principalement aux aéroports de Ho Chi Minh-ville, de Da Nang ou de Hanoi et à certains postes de frontières.

Il est possible d’obtenir un visa classique à l’ambassade ou au consulat de Vietnam près votre pays, mais cela vous reviendra plus cher (entre 80 et 170 euros).   

Retenez aussi qu’un visa classique dure entre 1 et 3 mois ; qu’il soit pour une entrée simple ou pour des entrées multiples. Pour les retirer une fois à l’aéroport, rendez-vous au bureau « Visa on arrival » muni d’une de vos photos d’identité et de la lettre d’invitation.

L’E-visa

L’e-visa est une autorisation d’entrée au Vietnam que l’on peut obtenir directement en ligne. Il suffit d’en faire la demande sur la plateforme officielle de l’immigration du Vietnam. Cette méthode de délivrance de visa entrée en vigueur le 1er février 2017 ne coûte que 25 dollars et vous garantit un séjour d’un mois.

Faire la demande de e-visa en ligne pour le Vietnam nécessite le remplissage d’un formulaire puis le scannage du passeport et de la photo d’identité. En remplissant le formulaire, il est possible de choisir la date de début de validité de votre visa. Cependant, il n’est point permis de descendre au Vietnam avant la date que vous avez notifiée dans ledit formulaire. Par contre, vous pouvez vous y rendre quelques jours après.   

Dès que votre formulaire est validé, vous recevrez au bout de trois jours un document par mail à imprimer pour présentation à votre descente à l’aéroport.            

Visa et E-visa : lequel choisir ?

Vous l’aurez compris, le visa classique et l’e-visa sont aujourd’hui les deux autorisations d’accès les plus utilisés pour entrer au Vietnam. Le visa classique revient généralement plus cher (en fonction du moyen de demande) et son émission peut parfois prendre du temps (jusqu’à deux semaines) si elle n’est pas faite en ligne. L’avantage principal de ce type de visa est qu’il permet de rester plus longtemps dans le pays (1 à 3 mois selon le type d’entrée).

L’e-visa en revanche ne permet de rester qu’un mois. Elle favorise cependant une entrée sans tracasseries au Vietnam en plus de se faire délivrer très rapidement (trois jours).

En définitive, nous conseillons aux visiteurs de courte durée d’opter pour un e-visa histoire de profiter du meilleur du Vietnam. Pour les habitués de la destination qui désirent rester un peu plus longtemps cette fois, un visa classique avec possibilité de renouvellement serait plus adéquat.         

Peut-on séjourner au Vietnam sans Visa ?

Connaissez-vous l’exemption de visa ? Il s’agit d’un privilège accordé à la plupart des ressortissants de l’UE et principalement de la France. Il permet de rester 15 jours sans visa au Vietnam. Ce privilège n’est pas renouvelable et il est impossible de l’accumuler. Le temps impératif qu’il faudra attendre entre votre sortie du pays et l’acquisition d’une autre exemption de visa est d’un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *